Comment retrouver la paix après une période de stress

Comment retrouver la paix, alors qu’aujourd’hui tout est source de stress ?

Entre le travail ou les études, les transports, les obligations familiales, le contexte sanitaire actuel et les actualités nationales ou internationales, tout peut être considéré comme une source de stress. Nous avons à peine le temps de profiter des loisirs, sans nous sentir coupable de ne pas allouer notre temps à quelque chose de plus “utile” ou de plus important. Même les loisirs de nos jours peuvent être des sources de stress. Sans compter tous ces bruits “fabriqués” qui sont constamment à nos oreilles ; et de notre éloignement physique ou mental de la véritable nature. Tout cela ne fait que nous donner envie de nous plaindre, et augmente notre stress.

Qu’est ce que le stress ?

Tout d’abord, définissons ce qu’est le stress.

Une première définition indique que le stress est un “ensemble des réactions d’un organisme qui est soumis à diverses agressions“.

Une autre définition décrit le stress comme étant une” réponse physiologique de l’organisme à une situation épuisante, dangereuse ou angoissante“.

C’est ainsi que le corps est dans un état de tensions néfastes, qui favorise l’apparition de toxines dans l’organisme et peut entraîner un état de fatigue. Il est important de le calmer pour notre bien-être.

Alors, au lieu de dépenser notre énergie à subir ce stress et gémir, nous devrions plutôt nous appliquer à rechercher la sérénité, la paix. Plus facile à dire qu’à faire !

Comment faire pour retrouver la paix ? Comment acquérir la sérénité ?

Ce sont les réponses que je vais tenter d’apporter dans cet article de Bien-être. Tout comme l’article sur la confiance en soi, je vais illustrer mes propos, en vous racontant une histoire.

Il était une fois…

C’est l’histoire d’un homme, conférencier de métier, qui est en voyage. Il est invité à donner une conférence dans une ville étrangère.

A sa descente du train, un comité d’accueil réceptionne le conférencier et le conduit directement à une librairie pour signer une série d’autographes. A peine terminé, le comité d’accueil conduit le conférencier en toute hâte dans une seconde librairie. Après avoir terminé sa mission dans cette seconde librairie, le conférencier doit se rendre à un repas, suivi directement d’une réunion. A la fin de la réunion, le comité conduit le conférencier à son hôtel et l’avise qu’il a vingt minutes pour changer de tenue. Il a un dîner suivi d’une conférence qui l’attendent.

Tandis que le conférencier se change, et revêt son costume, le téléphone sonne. A l’autre bout du fil, quelqu’un lui dit “Dépêchez-vous, le dîner sera bientôt servi!“. Tout excité il répond “J’arrive tout de suite!“. Il se rue vers la porte, regarde en hâte dans le miroir s’il est correct. Notre homme s’énerve et est littéralement en stress, au point qu’il a des difficultés à fermer la porte. Il court vers l’ascenseur hors d’haleine, et s’arrête brusquement.

Mais qu’est ce que c’est que ce cirque?” se dit le conférencier.

Il continue sa réflexion et se dit “Je me moque d’assister ou non à ce dîner. Et je ne donnerai pas de conférence si je ne le veux pas.” Le conférencier retourne lentement vers sa chambre. Il prend le téléphone et leur dit de commencer sans lui, qu’il les rejoindrait après. Il est fatigué de se dépêcher, de stresser !

Le conférencier enlève sa veste et ses chaussures, dénoue sa cravate et s’allonge. Il reste là, allongé pendant quelques minutes. Ensuite, il prend sa Bible et lit quelques passages. Enfin, il ferme les yeux et pense “Dieu est ici présent, avec moi, et Sa paix me touche“.

Aussi, il relativise sur la situation, et particulièrement sur le diner en se disant qu’il n’en a pas besoin, et que ce ne sera sûrement pas très bon.

Ainsi, il reste là, allongé pendant quinze minutes, en repos et en prière.

En fait, il arrête la “machine” un moment. En premier lieu, il se concentre sur des pensées paisibles, l’espace d’un court instant. Ensuite, il se rappelle des scènes les plus belles et paisibles qu’il ait vu, par exemple la montagne au crépuscule. Puis, il se répète une série de mot qui expriment la paix et le silence, comme “tranquillité”, “sérénité”, “silence”. Enfin, il se rappelle que Dieu le guide, et se répète le verset suivant :

“À celui qui est ferme dans ses intentions, tu assures une paix profonde parce qu’il se confie en Toi”

Esaïe 26:3 (version Second 21)

Maintenant, il n’est plus stressé ni en colère. Bien au contraire ! Il ressent une grande paix, et de la maîtrise de soi.

Si bien que, il se lève et repart paisiblement en direction du dîner, où les convives viennent de terminer leur soupe (soupe qui manifestement n’a pas été très appréciée).

Finalement, le conférencier est en paix, et est content de cette expérience. Il termine sereinement sa soirée.

Le mot de la fin

En conclusion, pour retrouver la paix après une période particulièrement stressante, il est utile et important pour notre bien-être, de se mettre sur PAUSE un moment. En effet, notre rythme de vie peut facilement aller à plus de 100 à l’heure, et notre environnement être source de stress. Or, nous n’avons pas besoin du stress pour être heureux, bien au contraire. En un mot, ralentissons. Arrêtons nous de temps en temps, le temps d’un moment, le temps de nous ressourcer et de retrouver la paix, la sérénité.


BIBLIOGRAPHIE
Peale, N. V. (1952). The Power of Positive Thinking. Prentice Hall Inc.

Leelee

Ma passion pour la nutrition m'a poussée à me former. Je suis actuellement en formation Nutrition et Diététique spécialité Naturopathie. La passion me guide à l'action et je partage avec toi mes découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top